Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Le Sacré Cœur de Jésus (A)

Texte de l'Évangile (Mt 11,25-30): «Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger». En ce temps-là, Jésus prit la parole: «Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange: ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m'a été confié par mon Père; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.

»Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger».

Aujourd'hui nous entendons Jésus-Dieu parler de son propre "cœur". Un cœur doux et humble ! Saint Jean a décrit la scène du Christ crucifié, avec son flanc transpercé par une lance. Contempler cette image nous aide à comprendre que "Dieu est amour" à un point inimaginable.

Jésus, je me submerge dans ton cœur transpercé et je trouve du repos dans ton amour : tu souffres sans faire souffrir, tu souffres, mais non seulement tu ne le dis pas mais en plus tu ne nous en tient pas rigueur… Pardonne-nous, Seigneur !