Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 12e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Mt 8,1-4): Et voici qu'un lépreux s'approcha, se prosterna devant lui et dit: «Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier». Lorsque Jésus descendit de la montagne, de grandes foules se mirent à le suivre. Et voici qu'un lépreux s'approcha, se prosterna devant lui et dit: «Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier». Jésus étendit la main, le toucha et lui dit: «Je le veux, sois purifié». Aussitôt il fut purifié de sa lèpre. Jésus lui dit: «Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne l'offrande que Moïse a prescrite dans la Loi: ta guérison sera pour les gens un témoignage».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui nous voyons un exemple de la manière de demander quelque chose à Dieu : avec une foi ferme. Il n'y a pas de meilleur argument que celui-ci : "Si tu le veux, tu peux me purifier". Et, comme le Seigneur nous aime infiniment, il n'a pas d'autre moyen que de répondre : "Je le veux, sois pur". Mais on doit "bien" le demander à Dieu et, de plus, lui demander quelque chose de "bon".

- Demander de bonnes choses, qui en valent la peine : ça n'est déjà plus aussi facile ! Souvent nous lui demandons ce qui "nous" plaît, pas "le mieux". Tu veux un truc ? Demande-lui ce dont les autres ont besoin. La Vierge Marie l'a fait ainsi et ça a très bien marché.