Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 13e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Mt 9,14-17): Les disciples de Jean Baptiste s'approchent de Jésus en disant: «Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, alors que nous et les pharisiens nous jeûnons?». Les disciples de Jean Baptiste s'approchent de Jésus en disant: «Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, alors que nous et les pharisiens nous jeûnons?». Jésus leur répondit: «Les invités de la noce pourraient-ils donc faire pénitence pendant le temps où l'Époux est avec eux? Mais un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront. Et personne ne coud une pièce d'étoffe neuve sur un vieux vêtement; car le morceau ajouté tire sur le vêtement et le déchire davantage. Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve».

Illustration: Francesc Badia

Aujourd'hui Jésus nous apprend qu'il ne faut pas "jeûner pour jeûner", comme celui qui ne fait qu’accomplir une normative. : "Les invités à la noce peuvent-ils devenir tristes tandis que le fiancé est avec eux?". Voilà la question : au-dessus du "accomplissement", se trouve, la loi de l'amour (la charité). Tu t'imagines toi-même en jeûnant dans une noce ?

- Les saints ne sont pas types ennuyeux : ils savent qu'il y a le temps pour jeûner et le temps pour fêter. De plus, ils ont présent le sens le plus profond du jeûne : accompagner Jésus dans la Croix. - : Combien de temps fait-il que je ne passe pas pour le Calvaire ?