Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 21e Semaine: Dimanche (A)

Texte de l'Évangile (Mt 16,13-20): Jésus demandait à ses disciples: «Le Fils de l'homme, qui est-il, d'après ce que disent les hommes?». Ils répondirent: «Pour les uns, il est Jean Baptiste; pour d'autres, Élie; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes». Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples: «Le Fils de l'homme, qui est-il, d'après ce que disent les hommes?». Ils répondirent: «Pour les uns, il est Jean Baptiste; pour d'autres, Élie; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes». Jésus leur dit: «Et vous, que dites-vous? Pour vous, qui suis-je?». Prenant la parole, Simon-Pierre déclara: «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant!». Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara: «Heureux es-tu, Simon fils de Yonas: ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare: Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux: tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux». Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Messie.

Illustration: Pau Morales

Aujourd'hui nous voyons qu'il y a des siècles cela se passait comme à notre époque : tout le monde a une opinion sur Jésus-Christ, même si beaucoup n'en ont pas la moindre idée. Beaucoup pour les uns, un peu pour les autres, n'importe qui ose dire quelque chose sur Jésus. Que de bêtises nous sommes capables de dire quand nous ne cultivons pas la foi ou quand nous nous éloignons de l'Eglise !

- "Parler pour parler" ou "dire comme les autres" ne sert à rien. C'est pour cela que Jésus nous demande concrètement : "Et vous, qui dites-vous que je suis ?"