Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 22e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Lc 4,31-37): Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il y enseignait, le jour du sabbat. On était frappé par son enseignement parce que sa parole était pleine d'autorité. Jésus descendit à Capharnaüm, ville de Galilée, et il y enseignait, le jour du sabbat. On était frappé par son enseignement parce que sa parole était pleine d'autorité. Or, il y avait dans la synagogue un homme possédé par un esprit démoniaque, qui se mit à crier d'une voix forte: «Ah! que nous veux-tu, Jésus de Nazareth? Es-tu venu pour nous perdre? Je sais fort bien qui tu es: le Saint, le Saint de Dieu!». Jésus l'interpella vivement: «Silence! Sors de cet homme!». Alors le démon le jeta par terre devant tout le monde et sortit de lui sans lui faire aucun mal. Tous furent effrayés, et ils se disaient entre eux: «Quelle est cette parole? Car il commande avec autorité et puissance aux esprits mauvais, et ils sortent!». Et la réputation de Jésus se propagea dans toute la région.

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui, Jésus va à la synagogue. Lui – qui est le Seigneur, qui est Dieu - tous les samedis il allait à la synagogue pour entendre les Ecritures et de prier. Tous les samedis ! Dieu lui-même, en la personne de Jésus, agissant comme un Homme devant Dieu. Nous avions besoin de cet exemple ! Nous ne pouvons pas dire que nous ne savons pas quoi faire pour trouver Dieu. Il est venu et il est resté : dans l’Eucharistie !

—Les Juifs dirent : « Quel est ce mot ! Avec autorité et le pouvoir commande les esprits impurs et partirent". Combien de problèmes surmontons-nous en allant à la maison de Dieu !