Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

L'Evangile d'aujourd'hui
pour la famille

L’évangile d’aujourd’hui + dessin + catéchèse

Temps ordinaire - 23e Semaine: Mercredi

Télécharger
Texte de l'Évangile (Lc 6,20-26): Regardant alors ses disciples, Jésus dit: «Heureux, vous les pauvres: le royaume de Dieu est à vous!». Regardant alors ses disciples, Jésus dit: «Heureux, vous les pauvres: le royaume de Dieu est à vous! Heureux, vous qui avez faim maintenant: vous serez rassasiés! Heureux, vous qui pleurez maintenant: vous rirez! Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous repoussent, quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable, à cause du Fils de l'homme. Ce jour-là, soyez heureux et sautez de joie, car votre récompense est grande dans le ciel: c'est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes.

»Mais malheureux, vous les riches: vous avez votre consolation! Malheureux, vous qui êtes repus maintenant: vous aurez faim! Malheureux, vous qui riez maintenant: vous serez dans le deuil et vous pleurerez! Malheureux êtes-vous quand tous les hommes disent du bien de vous: c'est ainsi que leurs pères traitaient les faux prophètes».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd’hui, nous entendons le “Sermon de la Montagne”. Jésus nous donne du courage: Il demeure à nos côtés pour toujours, tout particulièrement dans les difficultés (la pauvreté, la tristesse, l’incompréhension…). En réalité, il est bien plus dangereux de « mener large » dans la vie : repus, riant et encensés par les autres …

—Jésus est réaliste (il existe des obstacles!) et il est optimiste (Il m’accompagne). En cheminant avec Dieu, notre démarche est heureuse, quand bien même la douleur croiserait également notre route.

Le nouveau site Web evangeli.net est maintenant disponible. Nous espérons que la diffusion du contenu et les nouvelles fonctionnalités faciliteront la lecture et la méditation de l'Évangile et de son commentaire.