Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 24e Semaine: Mercredi

Texte de l'Évangile (Lc 7,31-35): «A qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération? A qui ressemblent-ils? Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, qui s'interpellent entre eux: ‘Nous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé. Nous avons entonné des chants de deuil, et vous n'avez pas pleuré’». «A qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération? A qui ressemblent-ils? Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, qui s'interpellent entre eux: ‘Nous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé. Nous avons entonné des chants de deuil, et vous n'avez pas pleuré’. Jean Baptiste est venu, en effet; il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin, et vous dites: ‘C'est un possédé!’. Le Fils de l'homme est venu; il mange et il boit, et vous dites: ‘C'est un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs’. Mais la sagesse de Dieu se révèle juste auprès de tous ses enfants».

Illustration: M. Josep Lluís Martínez i Picañol (Picanyol)

Aujourd’hui, Jésus ne sait plus quoi dire à ces gens, qui sont toujours mécontents. Le problème étant, qu’ils font trop les malins: ils critiquent Jean Baptiste parce qu’il jeunait; et ils reprochent à Jésus de se nourrir... Que faut-il retenir?

—Malheureusement, les siècles sont passés et les casse-pieds et raseurs abondent toujours sur cette terre, continuant à donner des leçons à Dieu. Ainsi bien évidemment, il n’est pas étonant de les voir faire triste mine à longueur de journée.