Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 24e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Lc 8,1-3): Ensuite Jésus passait à travers villes et villages, proclamant la Bonne Nouvelle du règne de Dieu. Les Douze l'accompagnaient, ainsi que des femmes (...) qui les aidaient de leurs ressources. Ensuite Jésus passait à travers villes et villages, proclamant la Bonne Nouvelle du règne de Dieu. Les Douze l'accompagnaient, ainsi que des femmes qu'il avait délivrées d'esprits mauvais et guéries de leurs maladies: Marie, appelée Madeleine (qui avait été libérée de sept démons), Jeanne, femme de Kouza, l'intendant d'Hérode, Suzanne, et beaucoup d'autres, qui les aidaient de leurs ressources.

Illustration: Pili Piñero

Aujourd’hui surgit un thème important: Il y a déjà 20 siècles, Jésus-Christ comptait sur les femmes. Il s’appuyait tout particulièrement sur leur collaboration et il fut toujours très respectueux de leur féminité. En ces temps là, la femme ne comptait pour rien; elle ne pouvait même pas intervenir comme témoin dans un procès. Avec Jésus, les choses commencèrent à changer...

— Qui soutenait Jésus au Calvaire? Qui fut dans le Sépulcre pour son enterrement? Qui retrouva à cet endroit même le Seigneur dans sa Résurrection? Faut-il poser davantage de questions? Ceux qui sont en retard sont les hommes, et non pas Dieu!