Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire- 34e Semaine: Dimanche (B): Le Christ Roi de l'Univers

Texte de l'Évangile (Jn 18,33-37): Pilate lui dit: «Alors, tu es roi?». Jésus répondit: «C'est toi qui dis que je suis roi». Alors Pilate rentra dans son palais, appela Jésus et lui dit: «Es-tu le roi des Juifs?». Jésus lui demanda: «Dis-tu cela de toi-même, ou bien parce que d'autres te l'ont dit? Pilate répondit: «Est-ce que je suis Juif, moi? Ta nation et les chefs des prêtres t'ont livré à moi: qu'as-tu donc fait?». Jésus déclara: «Ma royauté ne vient pas de ce monde; si ma royauté venait de ce monde, j'aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d'ici». Pilate lui dit: «Alors, tu es roi?». Jésus répondit: «C'est toi qui dis que je suis roi. Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci: rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui, l'Evangile nous rappelle une partie de l'interrogatoire dramatique auquel Ponce Pilate a soumis Jésus. Jésus a répondu aux questions du gouverneur romain en affirmant qu'il était Roi, mais pas de ce monde. Il n'est pas venu dominer des peuples et des territoires, mais libérer les hommes de l'esclavage du péché et les réconcilier avec Dieu. Jésus a le pouvoir divin de donner la vie éternelle. C'est le pouvoir de l'Amour, qui sait faire ressortir le bien du mal, attendrir le cœur endurci, apporter la paix au conflit…

- Ce Royaume de la grâce ne s'impose jamais et respecte toujours notre liberté.