Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 6e Semaine: Lundi

Texte de l'Évangile (Mc 8,11-13): Les pharisiens survinrent et se mirent à discuter avec Jésus: pour le mettre à l'épreuve, ils lui demandaient un signe venant du ciel. Les pharisiens survinrent et se mirent à discuter avec Jésus: pour le mettre à l'épreuve, ils lui demandaient un signe venant du ciel. Jésus soupira au plus profond de lui-même et dit: «Pourquoi cette génération demande-t-elle un signe? Amen, je vous le déclare: aucun signe ne sera donné à cette génération». Puis il les quitta, remonta en barque, et il partit vers l'autre rive.

Illustration: Francesc Badia

Aujourd'hui apparaissent plus de discussions. Jésus ne veut pas discuter; c’est sommes nous qui plutôt discutons avec Dieu. À nouveau les Pharisiens mettent des pièges à Jésus : ils lui demandent de faire un miracle. Cependant, quand ils ont vu les miracles du jeune Maître, ils ont dit qu'il était possédé par le démon … Personne ne comprend ces Pharisiens!

- Qu’ils sont ennuyeux! Est-il ainsi que nous devons traiter Dieu ? Qui est-il Dieu : Lui ou nous ? Parce que, parfois, il semble que nous traitons Dieu comme un "petit sorcier".