Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 6e Semaine: Mercredi

Texte de l'Évangile (Mc 8,22-26): Jésus et ses disciples arrivent à Bethsaïde. On lui amène un aveugle et on le supplie de le toucher. Jésus prit l'aveugle par la main et le conduisit hors du village. Jésus et ses disciples arrivent à Bethsaïde. On lui amène un aveugle et on le supplie de le toucher. Jésus prit l'aveugle par la main et le conduisit hors du village. Il lui mit de la salive sur les yeux et lui imposa les mains. Il lui demandait: «Est-ce que tu vois quelque chose?». Ayant ouvert les yeux, l'homme disait: «Je vois les gens, ils ressemblent à des arbres, et ils marchent». Puis Jésus, de nouveau, imposa les mains sur les yeux de l'homme; celui-ci se mit à voir normalement, il se trouva guéri, et il distinguait tout avec netteté. Jésus le renvoya chez lui en disant: «Ne rentre même pas dans le village».

Illustration: Francesc Badia

Aujourd'hui la scène est curieuse. Jésus s'occupe de la demande qui lui font et pour soigner l'aveugle il l’emmène hors du village. Pourquoi ? Simplement parce que Jésus n'est pas un "magicien de foire", il ne cherche pas le spectacle. Les Pharisiens lui demandaient de faire un miracle visible; en revanche Dieu agit discrètement.

– Dieu agit discrètement! S'il fait un miracle ce n'est pas pour se faire valoir, mais pour nous aider : l'Amour est serviable et silencieux!