Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire- 9e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Mc 12,35-37): «David lui-même a dit sous l'inspiration de l'Esprit Saint: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: ‘Siège à ma droite jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds!’. David lui-même le nomme Seigneur. D'où vient qu'il est également son fils?». Quand Jésus enseignait dans le Temple, il déclarait: «Comment les scribes peuvent-ils dire que le Messie est le fils de David? David lui-même a dit sous l'inspiration de l'Esprit Saint: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: ‘Siège à ma droite jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds!’. David lui-même le nomme Seigneur. D'où vient qu'il est également son fils?». Et la foule, qui était nombreuse, l'écoutait avec plaisir.

Illustration: Francesc Badia

Aujourd'hui Jésus se souvient des paroles prophétiques que le Roi David avait prononcées 1.000 ans plus tôt. La scène est très solennelle : Jésus-Christ s'attribue le titre de "Fils de David". Les juifs savaient que le Sauveur serait un descendant de David. Mais il y a bien plus que cela en Jésus : Il est, surtout, le Fils de Dieu, celui qui est avec le Père pour l'éternité.

Il est vrai que Saint Joseph et la Vierge Marie descendent de David. Mais Marie est "la Vierge" car c'est l'Esprit Saint qui a engendré Jésus en son sein. Et, parce qu'Il vient du Père, Jésus est le "vrai David" qui peut nous guider vers le ciel. Les chemins de Dieu sont ainsi !