Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 7 Décembre: Saint Ambroise, êveque et docteur de l’Église

Texte de l'Évangile (Jn 10,11-16): Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis (…)». Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. Le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui nous admirons le prestige d'Ambroise. Son élection a été étrange : il est directement passé du poste de préfet de la ville à celui d'évêque. L'élection du nouvel évêque de Milan était compliquée, car il y avait du favoritisme et des divisions… Il appelèrent la police de la ville, avec Ambroise à sa tête, pour garantir l'ordre. Ambroise se préparait pour recevoir le baptême… A un moment pendant les discussions on entendit une voix "Ambroise, évêque !". Les applaudissements furent unanimes et il n'eut pas d'autre choix que d'accepter. En quelques jours il reçut le baptême et les ordres sacrés.

- Ambroise est devenu le plus célèbre évêque de Milan. Et toi, où en est ton prestige professionnel ?