Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 2 Novembre: Commémoration de tous les fidèles défunts

Texte de l'Évangile (Lc 23,33.39-43): Jésus lui répondit: «Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis». Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche. L'un des malfaiteurs crucifiés l'injuriait, disant: «N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous!». Mais l'autre le reprenait, et disait: «Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation? Pour nous, c'est justice, car nous recevons ce qu'ont mérité nos crimes; mais celui-ci n'a rien fait de mal». Et il dit à Jésus: «Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne». Jésus lui répondit: «Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis».

Illustration: Pili Piñero

Aujourd'hui nous voyons le "bon voleur" (Dimas) qui, se trouvant "les mains vides" et sur le point de mourir dit : "Jésus, souviens-toi de moi quand tu iras dans ton Règne". Une demande précieuse et une bonne leçon pour nous : si nous sommes pauvres dans notre esprit nous nous mettrons entre les mains de Dieu. Il est le seul qui peut me purifier pour arriver au Ciel. Jésus, pardonne-moi, excuse-moi pour les fois où je t'ai contrarié… Dimas demande un "règne" et Jésus lui garantit le meilleur des règnes : le Paradis.

- Jésus se donne pour tous et nous demandons ce Paradis pour TOUS ceux qui sont déjà partis. Un jour aussi tu "partiras" et tu seras content que les autres t'aident en demandant pour toi ce Paradis.