Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Lundi - Octave de Pâques

Texte de l'Évangile (Mt 28,8-15): Vite, elles quittèrent le tombeau, tremblantes et toutes joyeuses, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples. Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit: «Je vous salue». Elles s'approchèrent et, lui saisissant les pieds, elles se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit: «Soyez sans crainte (…)».

L'adoration

Abbé Joan COSTA i Bou
(Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui les femmes qui sont allées au tombeau sont "toutes joyeuses" dans leur cœurs à cause de l'annonce de l'Ange que leur Maître est ressuscité. Puis elles quittèrent le tombeau “et coururent”: leurs cœurs éclateraient si elles ne pouvaient pas en parler à tous les disciples. Et voici que Jésus vint à leur rencontre: il le fait avec Marie-Madeleine et avec l'autre Marie et il le fait aussi avec tout homme et toute femme.

Mieux encore, le Christ par son Incarnation s'est uni à chacun de nous. Les réactions de ces femmes en présence du Seigneur expriment au plus haut degré les attitudes les plus profondes de l'être humain devant Celui qui est notre Créateur et Rédempteur: la soumission totale —"lui saisissant les pieds"— et l'adoration. L'adoration est la soumission tendre, qu'en degré absolu, nous ne devons donner qu'à Dieu.

—"Soyez sans crainte", dit Jésus. Crainte du Seigneur? Jamais. Puisqu'il est l'Amour des nos amours! Crainte de le perdre, parce que nous connaissons nos faiblesses. Aussi saisissons-nous très fort ses pieds: Seigneur, ne nous abandonne pas!