Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Mardi - Octave de Pâques

Texte de l'Évangile (Jn 20,11-18): Marie Madeleine restait là dehors, à pleurer devant le tombeau (…). Elle se retourne et aperçoit Jésus qui était là, mais elle ne savait pas que c'était Jésus. Jésus lui demande: «Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu?». Le prenant pour le gardien, elle lui répond: «Si c'est toi qui l'as emporté, dis-moi où tu l'as mis, et moi, j'irai le reprendre». Jésus lui dit alors: «Marie!». Elle se tourne vers lui et lui dit: «Rabbouni!» ce qui veut dire: «Maître» dans la langue des Juifs (…).

La résurrection de Jésus: une forme de vie toute à fait nouvelle

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, et durant l'Octave de Pâques, nous contemplons les témoignages du Nouveau Testament qui ne laissent aucune doute de ce que dans la "Résurrection du Fils de l'homme" il est arrivé quelque chose complètement différente.

La résurrection de Jésus a consisté en un casser les chaînes pour aller vers un genre totalement nouveau de vie, à une vie qui n'est pas plus soumise à la loi du devenir et de la mort, mais il est au-delà de cela; une vie qui a inauguré une nouvelle dimension d'être homme. Par cela, la résurrection de Jésus-Christ n'est pas un événement isolé que nous pourrions négliger et qu'appartiendrait uniquement au passé, mais c'est une espèce de "changement décisif", un saut qualitatif.

- Dans la résurrection de Jésus s'est rejoint une nouvelle possibilité d'être homme, une possibilité qui intéresse à tous et qui ouvre un avenir, une nouvelle sorte d'avenir pour l'humanité : "Christ a ressuscité d'entre les morts : le premier de tous" (1Co 15,20).

La prière

Abbé Ramón LOYOLA Paternina LC
(Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui Dieu veut que, ce qui est arrivé à Marie Magdeleine nous arrive aussi à nous. Elle désire le Christ. Il est son seul intérêt. Il n’a rien d’autre qui importe: apparitions, anges... rien! Elle cherche le Christ et se rend compte que c'est Lui qui la cherche, qui se cache dans la peau de quiconque (un jardinier) et va à la rencontre.

Nous cherchons aussi dans la prière, en larmes de nos peines, les lacunes que les créatures ne peuvent pas remplir. Cependant, Il est le protagoniste: pour chacun de nos pas vers lui, il donne mil vers nous. Il invoque depuis votre cœur et avec insistance son Saint Nom... et bientôt vous allez entendre, avec grand confort, le vôtre sortiir de sa bouche.

—«Maître, tu es toujours avec moi, même si je ne suis pas toujours avec toi: Sois Toi mon seul trésor, ma joie, ma vraie passion, mon tout, ma résurrection, ma nouvelle vie, ma victoire. Je t’attends même si vous êtes caché ou vous êtes en retard.