Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 2e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Jn 3,7-15): «Ne sois pas étonné si je t'ai dit qu'il vous faut renaître. Le vent souffle où il veut: tu entends le bruit qu'il fait, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l'Esprit» (…). De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle».

Le "nouveau commandement": "un don" et une "tâche"

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui la mention de la "nouvelle naissance" décrit la nouvelle condition de l'homme après le Baptême: son humanité est transformée en être selon l'Esprit de Dieu. Christ —étant "levé" dans la Croix— se fait ("don") et, précisément parce que ce don nous renouvèle de l'intérieur, se convertit aussi en nouvelle existence.

L'insertion de notre moi dans le sien —"Je vis, mais ce n’est pas moi, c'est le Christ qui vit en moi" (Ga 2,20)— est ce qui compte vraiment. Le "nouveau commandement" est uni à la nouveauté de Jésus-Christ, après avoir progressivement plongé en Lui. "La nouvelle loi est la même grâce du Saint-Esprit" (Thomas d’Aquin), non une nouvelle norme, mais la nouvelle intériorité donnée par le même Esprit de Dieu. Saint Agustín synthétise la vraie nouveauté dans le christianisme dans la formule: "Donne-moi ce que tu ordonnes et ordonne ce que tu veux".

—Être chrétien est avant tout un don, qui se développe tout de suite dans la dynamique du fait de vivre et de mettre en pratique ce don ("tâche").