Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 2eSemaine: Mercredi

Texte de l'Évangile (Jn 3,16-21): «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique: ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle (…)»

Jésus-Christ, unique Sauveur, est le Messie, le Fils de Dieu, qui a voulu souffrir avec nous

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui nous continuons d’entendre la conversation qui, de nuit, un certain maître juif, Nicodème, docteur en droit, avait avec Jésus-Christ. Une conversation intime et profonde. Nicodème ressent sincèrement l'attraction de Jésus: Il est "quelque chose" de nouveau qui fait irruption dans notre histoire, seulement quelqu'un qui vient de Dieu peut accomplir ces miracles.

Nicodème, en tant que juif convaincu, confie en la Loi de Moïse. Toutefois, comme le reste du peuple d'Israël, il attend le Messie-Sauveur. Jésus découvre des vérités inattendues. Entre autres que le Messie est le Fils de Dieu, de qui provient le salut du monde. Seul un Dieu qui a voulu souffrir avec nous, devenant l'un d'entre nous, pourrait offrir un sacrifice de notre part vraiment agréable à Dieu pour notre salut. Nous savons que le Fils de Dieu existe et que c'est Jésus-Christ. On ne nous a pas été donné d'autre nom par lequel nous serons sauvés.

—Jésus, je l'avoue, tu es Dieu et, parce que tu es vraiment Dieu, je confie mon salut éternel.