Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 3e Dimanche (C) de Temps de Pâques

Texte de l'Évangile (Jn 21,1-19): Après cela, Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord du lac de Tibériade(…). Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c'était lui. Jésus les appelle: «Les enfants, auriez-vous un peu de poisson?». Ils lui répondent: «Non». Il leur dit: «Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez». Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n'arrivaient pas à le ramener, tellement il y avait de poisson. Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: «C'est le Seigneur (…). En débarquant sur le rivage, ils voient un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain (….).. Jésus dit alors: «Venez déjeuner». Aucun des disciples n'osait lui demander: «Qui es-tu?». Ils savaient que c'était le Seigneur (…).

Les apparitions de Jésus ressuscité aux Apôtres

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, cela attire l’attention ce que les disciples ne reconnaissent pas Jésus dans un premier moment. Seulement après que le Seigneur leur eut ordonné de sortir pour pêcher à nouveau, le disciple aimé l'a reconnu. C’est, pour le dire ainsi, un reconnaître de l'intérieur ce que, cependant, il reste toujours enveloppé du mystère.

Après la pêche, quand Jésus les invite à manger, il continuait d'y avoir une certaine sensation de quelque chose de bizarre ("Personne n'osait lui demander qui était-il, en sachant qu'il était le Seigneur"). La manière d'apparaître correspond à cette dialectique du fait de "reconnaître" et "ne pas reconnaître" : Il est pleinement corporel, et, cependant, il n'est pas soumis aux lois de la corporéité, aux lois de l'espace et du temps. Dans cette dialectique surprenante, entre la vraie corporéité et la liberté des liens du corps, l'essence propre, mystérieuse se manifeste, de la nouvelle existence du Ressuscité

- Jésus est le même - un homme de chair et d'os - et il est aussi le "Nouveau", celui qui est entré dans un genre d’existence différente.