Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Ascension du Seigneur (C)

Texte de l'Évangile (Lc 24,46-53): Il conclut: «C'est bien ce qui était annoncé par l'Écriture: les souffrances du Messie, sa résurrection d'entre les morts le troisième jour (…). C'est vous qui en êtes les témoins (…)».

Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit. Tandis qu'il les bénissait, il se sépara d'eux et fut emporté au ciel. Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, remplis de joie. Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.

L’Ascension: appel à la communion avec Jésus, invisiblement présent

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, l'Ascension nous invite à une communion profonde avec Jésus mort et ressuscité, invisiblement présent dans la vie de chacun de nous.

Dans cette perspective, nous comprenons pourquoi l'évangéliste saint Luc dit que, après l'Ascension, les disciples s'en retournèrent à Jérusalem «avec une grande joie» (Lc 24,52). La cause de leur joie, c'est que ce qui était arrivé n'était pas vraiment une séparation, une absence permanente du Seigneur, en effet, à cette époque, ils étaient certains que le Crucifié et ressuscité était vivant, et il avait ouvert la porte de l'humanité à jamais à Dieu, les portes de la vie éternelle. Son ascension ne concernait pas à l'absence temporaire du monde, mais plutôt elle inaugurait la nouvelle forme, définitive et durable de sa présence, en vertu de sa participation à la puissance royale de Dieu

-Précisément, enhardis par la force du Saint-Esprit, il correspondra à ses disciples de faire sa présence perceptible avec le témoignage, l'annonce et l'engagement missionnaire.


La mission de l'Eglise après l'Ascension : annoncer le Christ présent parmi nous

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, l'Ascension du Seigneur devrait nous combler nous aussi de sérénité et d'enthousiasme, précisément comme cela fut le cas pour les Apôtres, qui repartirent "remplis de joie". Comme eux, nous aussi, en accueillant l'invitation des "deux hommes vêtus de blanc", nous ne devons pas rester à regarder le ciel, mais, sous la direction de l'Esprit Saint, nous devons aller partout et proclamer l'annonce salvifique de la résurrection du Christ.

Le caractère historique du mystère de la résurrection et de l'ascension du Christ nous aide à reconnaître et à comprendre la situation transcendante de l'Eglise, qui n'est pas née et qui ne vit pas pour suppléer l'absence de son Seigneur "disparu", mais qui trouve au contraire la raison de son être et de sa mission dans la présence permanente bien qu'invisible de Jésus, une présence agissant avec la puissance de son Esprit.

—L'Eglise n'exerce pas la fonction de préparer le retour d'un Jésus "absent", mais, au contraire, elle vit et elle œuvre pour en proclamer la "présence glorieuse" de manière historique et existentielle.