Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de Pâques - 7e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Jn 17,1-11a): Ainsi parla Jésus. Puis il leva les yeux au ciel et pria ainsi: «(…) Père, glorifie-moi maintenant auprès de toi: donne-moi la gloire que j'avais auprès de toi avant le commencement du monde. J'ai fait connaître ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner (…), ils ont vraiment reconnu que je suis venu d'auprès de toi, et ils ont cru que c'était toi qui m'avais envoyé (…)».

Le Fils de Dieu, envoyé par le Père

Abbé Antoni CAROL i Hostench
(Sant Cugat del Vallès, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, nous pouvons regarder dans le cœur du Christ et, stupéfait, nous contemplons l'immensité du paysage que nous avons trouvé au cours de cette conversation avec son père. Une vue d'ensemble infini et éternel, car son unité intérieure remonte à... "bien avant" la création du monde. Le Christ est le Fils éternel même du Père.

Du Père qui l'enfante spirituellement, devient éternellement le Fils enfanté. Et du Père doit aussi dans le temps, parce qu'il a été envoyé dans le monde avec pour mission de "nous tenir" dans le monde. Cette mission s'inscrit dans le prolongement dans le temps de la filiale d'origine du Père.

—Saint-Père, par ton amour, la filiation de votre fils a été prolongée dans son incarnation sauveur. Je veux être votre fils en ton Fils. Aide-moi à être, avec l'assistance du Saint-Esprit, Votre Divin Amour, qui a été répandu dans nos cœurs.