Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps du Carême - Semaine des Cendres · Vendredi

Texte de l'Évangile (Mt 9,14-15): Les disciples de Jean Baptiste s'approchent de Jésus en disant: «Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, alors que nous et les pharisiens nous jeûnons?» (…).

La tradition du jeûne

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui en commençant la Carême, nous rappelons les quarante jours de jeûne que le Seigneur a vécu dans le désert avant d'entreprendre sa mission publique. Aussi comme Moïse avant de recevoir les Tables de la Loi, ou qu'Élie, avant de trouver le Seigneur dans la montagne d’Horeb, Jésus en priant et en jeûnant s'est préparé à sa mission, dont le commencement a été un affrontement dur avec le tentateur.

Les Écritures Sacrées (depuis le même "Genèse") et toute la tradition chrétienne, elles apprennent que le jeûne est une grande aide pour éviter le péché et tout ce qui l'induit. Par cela, dans l'histoire du salut nous trouvons dans de diverses occasions l'invitation à jeûner. Dans le Nouveau Testament, Jésus indique sa raison profonde: le jeûne de la propre volonté permet d'accomplir la volonté du Père céleste.

—Si Adam a désobéi l'ordre du Seigneur de "ne pas manger de l'arbre de la science du bien et du mal", avec le jeûne je désire me soumettre humblement à Dieu, ayant confiance en sa bonté et miséricorde.