Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps du Carême - 1e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Mt 5,20-26): «(…) Lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande (…)».

Nous ne trouverons pas Dieu sans le pardon

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous trouvons l’enseignement de Jésus sur le pardon au début du “Sermon de la montagne”, dans une nouvelle interprétation du cinquième commandement. L’offense ne peut être surmontée que par le pardon, et non à travers la vengeance. Dieu, est un Dieu qui pardonne parce qu’il aime ses créatures; mais le pardon ne peut que pénétrer, ne peut être efficace que chez celui qui à son tour pardonne.

Le Seigneur nous dit que celui qui ne s’est pas réconcilié avec son frère ne peut se présenter à Dieu; devancer son frère avec un geste de réconciliation, sortir à son avance, est une condition préalable pour rendre correctement culte à Dieu. En ce sens-là, nous pouvons penser que Dieu lui-même, sachant que les hommes s’étaient affrontés à Lui comme rebelles, s’est mis en marche depuis sa divinité pour venir à notre rencontre, afin de nous réconcilier avec Lui.

—Jésus, face au don de l’Eucharistie, tu t’es mis à genou devant tes disciples et tu as lavé leurs pieds sales, tu les as purifiés avec ton amour humble. Que mon pardon soit ainsi.