Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps du Carême - 1e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Mt 5,43-48): «Vous avez appris qu'il a été dit: ‘Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi’. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons (…). Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait».

La charité. L'amour des ennemis

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui Jésus oppose les dispositions de la "Torah" à une nouvelle radicalité de la justice face à Dieu: non seulement il est question de ne pas tuer, mais aussi d'aller à la rencontre du frère avec lequel il y a affrontement pour chercher la réconciliation; non seulement il est question de l'égalité face au droit (œil pour œil, dent pour dent), mais aussi de se laisser gifler sans rendre le coup, d'aimer non seulement son prochain, mais aussi son ennemi... C'est "l'amour jusqu'à l'extrême" que Jésus-Christ consommera sur la Croix en priant pour ses "ennemis".

Mais est-ce réaliste? Dieu ne nous impose pas un sentiment que nous ne pouvons pas susciter chez nous-mêmes. Dieu nous a d'abord aimé et nous fait expérimenter son amour, et de cet "avant" de Dieu peut naître aussi en nous l'amour comme réponse. Avec Dieu j'aime aussi la personne qui ne me plaît pas ou que je ne connais pas.

—Dans la rencontre intime avec Dieu, j'apprends à faire attention aux autres non seulement avec mes yeux et sentiments, mais aussi à travers la perspective de Jésus Christ, la même que celle du Père céleste.