Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps du Carême - 3e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Mc 12,28b-34): Un scribe qui avait entendu la discussion, et remarqué que Jésus avait bien répondu, s'avança pour lui demander: «Quel est le premier de tous les commandements?». Jésus lui fit cette réponse: «Voici le premier: Écoute, Israël: le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux-là» (…).

L'amour: "premier" commandement vs "nouveau" commandement

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui à la question fondamentale sur le “premier commandement”, Jésus-Christ répond avec la “Loi en main”. Dans Lc 10,26, le Seigneur répond en demandant au scribe “qu’est-ce qui est écrit dans la Loi?”. Celui-ci donna la réponse exacte. Cependant, Christ en dévoilant progressivement son propre mystère, poussa sa réponse vers des horizons insoupçonnés.

Un thème caractéristique des écrits de Saint Jean est l’amour. 1) La Source de l’amour, c’est Dieu: “Dieu est amour” (1Jn 4,8) (Jean est le seul auteur néotestamentaire qui donne cette “définition” de Dieu). 2) Dieu —à travers l’incarnation et la mort de son Fils Jésus-Christ— a démontré son amour: il ne s’est pas limité à des déclarations orales mais il s’est engagé réellement et “a payé” personnellement. 3) En contemplant cet excès d’amour, le chrétien se voit appelé à une réponse active, synthétisée dans le “nouveau commandement”.

—Dans l’Ancien Testament, le critère normatif était pris chez l’homme (“comme toi-même”). Dans le Nouveau Testament, Jésus présente comme raison et norme de notre amour sa personne même: “Comme je vous ai aimés”.