Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Le Sacré Coeur de Jésus (B)

Texte de l'Évangile (Jn 19,31-37): Comme c'était le vendredi, il ne fallait pas laisser des corps en croix durant le sabbat (…). Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu'on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes (…). Quand ils arrivèrent à celui-ci, voyant qu'il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté; et aussitôt, il en sortit du sang et de l'eau (…).

Le cœur de Dieu frémit de compassion!

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, l'Eglise offre à notre contemplation le mystère du cœur d'un Dieu qui s'émeut et reverse tout son amour sur l'humanité: le cœur de Dieu frémit de compassion!

Un amour mystérieux, qui dans les textes du Nouveau Testament, nous est révélé comme une passion incommensurable de Dieu pour l'homme. Il ne se rend pas face à l'ingratitude et pas même devant le refus du peuple qu'il a choisi. Avec une infinie miséricorde, il envoie dans le monde son Fils unique afin qu'il prenne sur lui le destin de l'amour détruit; afin que, vainquant le pouvoir du mal et de la mort, il puisse rendre la dignité de fils aux êtres humains devenus esclaves par le péché. Tout cela a un prix élevé: le Fils unique du Père s'immole sur la croix.

—Dans le cœur de Jésus est exprimé le noyau essentiel du christianisme; dans le Christ nous a été révélée et donnée toute la nouveauté révolutionnaire de l'Evangile: l'Amour qui nous sauve et nous fait vivre déjà dans l'éternité de Dieu.