Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 12e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Mt 7,6.12-14): «Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens; vos perles, ne les jetez pas aux cochons, pour éviter qu'ils les piétinent puis se retournent pour vous déchirer (…)».

Liturgie: "Sancta sancte tractanda"

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, le Seigneur est catégorique: "il faut traiter les choses saintes avec sainteté" (comme disent les classiques: "Sancta sancte tractanda"). Nous avons besoin d'une nouvelle éducation liturgique! Dans l'Église Catholique le culte est particulier et saint: c'est "liturgique", c'est-à-dire que le Christ agit en nous et avec nous (c'est Jésus-Christ qui me nourrit de son corps dans l'Eucharistie, etc). Nous devons recevoir avec beaucoup de délicatesse les façons de faire de Dieu lui-même.

La liturgie est l'"œuvre de Dieu", à travers elle Il agit en premier et par la suite nous sommes rachetés par son action. Nous devons nous rendre disponibles par une attitude de prière, disciplinée, dans la paix (sans hâte) et dans le respect: nous sommes en présence de Dieu! Nous devons nous rendre agréables aux yeux divins y compris dans la position de notre corps et le ton de notre voix (celui qui est respectueux a tendance à prier d'une façon "timide", car Dieu n'a pas besoin qu'on le réveille en poussant des cris).

—Jésus réveille en moi une compréhension intime de tout ce qui est sacré et fais que je sois attiré par Toi. Tout le reste est secondaire!


L’écologie : la création comme un don qui nous est confié

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous nous rappelons que le monde n'existe pas tout seul; il provient de l'Esprit créateur de Dieu, de la Parole créatrice de Dieu. C'est pourquoi il reflète également la sagesse de Dieu. Celle-ci, dans son ampleur et dans la logique qui embrasse ses lois sous tous leurs aspects, laisse entrevoir quelque chose de l'Esprit Créateur de Dieu. Celle-ci nous appelle à la crainte révérencielle.

Précisément celui qui, en tant que chrétien, croit dans l'Esprit Créateur, prend conscience du fait que nous ne pouvons pas user et abuser du monde et de la matière comme d'un simple matériau au service de notre action et de notre volonté; que nous devons considérer la création comme un don qui nous est confié non pour qu'il soit détruit, mais pour qu'il devienne le jardin de Dieu et, ainsi, un jardin de l'homme.

—Face aux multiples formes d'abus de la terre que nous voyons aujourd'hui, nous entendons presque le gémissement de la création dont parle saint Paul (cf. Rm 8,22); nous commençons à comprendre les paroles de l'Apôtre, c'est-à-dire que la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu, pour être libérée et atteindre sa splendeur.