Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 14e Semaine: Dimanche (B)

Texte de l'Évangile (Mc 6,1-6): Jésus est parti pour son pays, et ses disciples le suivent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. Les nombreux auditeurs, frappés d'étonnement, disaient: «D'où cela lui vient-il? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée? (…)». Et ils étaient profondément choqués à cause de lui. Jésus leur disait: «Un prophète n'est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison» (…). Il s'étonna de leur manque de foi.

Jésus n'enlève rien à la "Torah", au contraire Il y "ajoute" quelque chose : Il s'ajoute Lui-même

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, la "controverse" autour de Jésus de Nazareth resurgit. On voit dans d'autres parties de l'Evangile comme les pharisiens et les scribes polémiquent et "sont scandalisés"… Cependant, même les gens de sa région et de sa famille croient Le connaître alors qu'en réalité ils ne Le connaissent pas. Pour le connaître, la foi est nécessaire: les miracles ne suffisent pas!

Le "Je" de Jésus ("Je vous dis…") engendre un "conflit" parmi ses auditeurs. Ses interlocuteurs comprennent que Jésus n'enlève rien à la "Loi" sacrée; bien au contraire, Il rajoute quelque chose. Mais Il s'ajoute Lui-même! Il est la "Torah"; Il est plus grand que le Temple et le Seigneur du Sabbat… Voilà le noyau de la "frayeur" des juifs: le "Je" de Jésus qui le met au centre de son message, qui donne à l'ensemble une nouvelle orientation. La perfection (être saint comme Dieu) exigée par la "Torah" consiste maintenant à suivre Jésus.

—Cette mystérieuse comparaison entre Jésus et Dieu qui se reflète dans ses paroles est, justement, le centre de la foi chrétienne: Jésus, Tu es le Fils de Dieu!