Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire- 17e Semaine: Dimanche (C)

Texte de l'Évangile (Lc 11,1-13): Un jour, quelque part, Jésus était en prière. Quand il eut terminé, un de ses disciples lui demanda: «Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean Baptiste l'a appris à ses disciples». Il leur répondit: «Quand vous priez, dites: ‘Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous. Et ne nous soumets pas à la tentation’» (…).

Le “Notre Père” : la 4ème demande (le pain quotidien)

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous considérons la quatrième demande du "Notre Père" comme la plus "humaine" de toutes : le Seigneur, qui oriente notre regard vers l'essentiel, vers "la seule chose nécessaire", sait aussi que nous avons des besoins terrestres et il les prend en compte.

Lui qui dit aux Apôtres de ne pas vivre dans l'angoisse en pensant à ce qu'ils vont manger, il nous invite maintenant à demander notre nourriture. Le pain est "fruit de la terre et du travail de l'homme", mais la terre ne donne pas de fruit si elle ne reçoit pas du ciel le soleil et la pluie. Cette combinaison des forces cosmiques qui nous échappe s'oppose à la tentation de notre orgueil de penser que nous pouvons nous donner la vie tout seuls ou uniquement grâce à nos propres forces.

De plus, ici, on parle de "notre" pain : nous prions en communion avec les disciples, en communion avec les enfants de Dieu, et c'est pour cela que personne ne peut penser qu'à lui-même. Nous demandons notre pain, c'est-à-dire aussi le pain des autres.

Le “Notre Père” : la 4ème demande (le pain de l’Eucharistie)

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, la demande de «pain maintenant" rappelle les quarante années d'errance dans le désert, où les Israélites vivaient de la manne que Dieu leur envoyait tous les jours du ciel.

De fait, les Pères de l'Église ont interprété presque unanimement la quatrième demande du "Notre Père" comme la demande de l'Eucharistie. Ainsi, la prière du Seigneur apparaît dans la liturgie de la sainte Messe comme si c'était la bénédiction de la table eucharistique. Les Pères de l’Église pensent aux divers sens de cette expression qu'il part de la demande des pauvres du pain pour ce jour : précisément de cette façon - en regardant le Père céleste qui nous alimente- il rappelle au peuple de Dieu errant celui que Lui même alimentait.

-Le miracle de la manne, à la lumière du grand sermon de Jésus sur le pain, il a évoqué les chrétiens presque automatiquement au-delà du monde nouveau dans lequel le Verbe éternel de Dieu sera notre pain, la nourriture des noces éternelles.