Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 18e Semaine: Jeudi

Texte de l'Évangile (Mt 16,13-23): Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples: «Le Fils de l'homme, qui est-il, d'après ce que disent les hommes?». Ils répondirent: «Pour les uns, il est Jean Baptiste; pour d'autres, Élie; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes». Jésus leur dit: «Et vous, que dites-vous? Pour vous, qui suis-je?». Prenant la parole, Simon-Pierre déclara: «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant!». Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara: «Heureux es-tu, Simon fils de Yonas: ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare: Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux: tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux» (…).

Le "primat" du Pape

Abbé Antoni CAROL i Hostench
(Sant Cugat del Vallès, Barcelona, Espagne)

Aujourd'hui, le Christ nous demande ce qu'on dit de Lui. Parmi les apôtres, Simon Pierre s'avance et, inspiré par Dieu, confesse la divinité de Jésus. Le Seigneur, s'exprimant à la première personne, lui confère le "primat" de son Église: il lui transfère d'une façon "particulière" et "singulière" le "pouvoir des clefs".

Jésus a fondé une "communauté de foi". Son rôle est de continuer sa mission de salut, à travers les sacrements et la prédication de la Parole de Dieu. Il est tout à fait raisonnable que Jésus accorde à l'Eglise une figure- le Pape- qui par sa mission garantit de manière stable la pureté de la foi, la défendant contre les courants à la mode. Si déjà à l'époque il y avait une telle variété d'opinions sur le Christ, qu'est-ce qui se passerait 21 siècles plus tard si le Pape- le successeur de Pierre, assisté infailliblement par Dieu, n'existait pas?

—Seigneur, nous te rendons grâce car tu nous soutiens dans la foi à travers ton Vicaire, le Pape. Assiste-le afin qu'il n'échoue jamais.