Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 19e Semaine: Dimanche (A)

Texte de l'Évangile (Mt 14,22-33): Aussitôt Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque (…). Quand il les eut renvoyées, il se rendit dans la montagne, à l'écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer (…). Aussitôt Jésus leur parla: «Confiance! c'est moi; n'ayez pas peur!» (…).

Jésus Christ, le Seigneur, est proche de son Église

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, dans ce beau récit, Jésus nous montre —à l'avance— à quel point Il est proche de nous. Jésus se retire sur "la montagne" pour prier, les disciples restent seuls dans leur barque et se sentent menacés par la force des vagues. Le Seigneur semble être si loin. Mais étant donné qu'il est proche du Père, il les voit. Et parce qu'Il les voit, Il vient vers eux en marchant sur les eaux, Il monte sur la barque et fait en sorte qu'ils arrivent à destination.

C'est une image pour le temps de l'Église. Le Seigneur est dans "la montagne" du Père: nous pouvons toujours faire appel à Lui et nous pouvons être sûrs qu'Il nous voit et nous entend. De nos jours aussi la barque de l'Eglise navigue sur l'océan agité du temps avec les vents contraires de l'histoire. Parfois il semblerait qu'elle va couler. Mais le Seigneur est toujours présent et arrive au moment opportun.

—Jésus, tu nous dis "Je m'en vais et je reviens à vos côtés": voilà la raison de notre joie.