Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 20e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Mt 19,23-30): Et Jésus dit à ses disciples: «Amen, je vous le dis: un riche entrera difficilement dans le Royaume des cieux. Je vous le répète: il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume des cieux». Entendant ces paroles, les disciples furent profondément déconcertés, et ils disaient: «Qui donc peut être sauvé?». Jésus les regarda et dit: «Pour les hommes, c'est impossible, mais pour Dieu tout est possible» (…).

Le péché original: une "perturbation" dans les origines

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, étonné comme les disciples, nous entendons à nouveau que le salut est impossible pour l'homme. Ainsi de radicale est le dommage qui nous affecte tous, après le "choc" de la création dans ses origines. Les images de "Genèse" parlent d'eux-mêmes.

Nos premiers parents, à partir d'un "être nus sans sentir honte" (l'innocence originelle), ils se rendent à se couvrir, se cacher, à avoir peur et jeter le blâme... Entre il y a le péché originel: ils sont tombés dans "l'illusion" (un mirage!) d'une auto-suffisance qu'il est impossible: croire qu'ils seraient si puissants que Dieu s'ils "manipulaient" l'arbre "de la connaissance du bien et du mal". Ceci est une perturbation "moral" basée dans le drame de la liberté humaine: nous sommes libres d'agir avec amour, mais pas à inventer l'amour. C'est ainsi que en caricaturant la loi morale, le "mal" a obtenu que l'humanité se ferme près de l'amour de Dieu.

—Seigneur, Vous êtes le Chemin, la Vérité et la Vie: accorde-moi de vivre avec vous, qui êtes l'Amour.