Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 20e Semaine: Jeudi

Texte de l'Évangile (Mt 22,1-14): Jésus se remit à parler en paraboles: «Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs pour appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir (…). Le roi entra pour voir les convives. Il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce, et lui dit: ‘Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce?’. L'autre garda le silence. Alors le roi dit aux serviteurs: ‘Jetez-le, pieds et poings liés, dehors dans les ténèbres; là il y aura des pleurs et des grincements de dents’. Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux».

Le "châtiment de Dieu"

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous entendons une parole du Seigneur qui, à première vue, ne semble pas correspondre avec son amour miséricordieux: "le châtiment". Mais ses châtiments ne sont pas comme le nôtre dans le sens que Dieu établit des amendes policières et aime nous nuire. L'expression "le châtiment de Dieu" dit que j'ai commis une erreur sur la bonne voie et peut me donner plus tard des conséquences pour suivre de fausses pistes et abandonner la vie réelle.

Dans le langage divin, la punition est une situation où il pénètre dans l'être humain lorsque l'on s'éloigne de sa véritable essence, ou on ne respecte pas la dignité d'une autre personne en tournant son dos à la vérité... Donc l'individu utilise sa liberté, oui mais aussi abuse d’elle. Par cette fausse manière l'homme piétine à laquelle il a été créé, se détruisant lui-même.

—Seigneur, tu es mon Créateur, tu es venu à nous laissant ton empreinte sur la terre. Aide-moi à voir ton empreinte sur mon chemin.