Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 2e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Mc 2,23-28): Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis. Les pharisiens lui disaient: «Regarde ce qu'ils font le jour du sabbat! Cela n'est pas permis». Jésus leur répond: (…) «Le sabbat a été fait pour l'homme, et non pas l'homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l'homme est maître, même du sabbat».

Le repos authentique du Shabbat

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous contemplons le vrai sens du "repos sabbatique". Le Shabbat est le symbole de l'Alliance d'amour entre Dieu et l'homme. La création est, justement, conçue comme un espace pour l'alliance, comme l'endroit de la rencontre entre Dieu et l'homme, comme un endroit propice à l'adoration.

Le culte authentique, la vraie offrande à Dieu ne peut être la destruction de quelque chose (sacrifier un animal, par exemple), mais l'union de l'homme et de toute la création avec Dieu. L'appartenance à Dieu n'a rien à voir avec la destruction ou avec le "ne pas être", et tout à voir avec une certaine façon d'agir (il s'agit de "répondre à Dieu"). Le repos du Shabbat prétend être la participation au repos et à la paix de Dieu. Fêter le Shabbat signifie retourner aux origines, nettoyer toute la contamination engendrée par nos actes. Mais, quand l'homme se refuse "l'oisiveté pour Dieu" (c'est-à-dire, pour l'adoration), alors il devient esclave des "affaires".

—Seigneur, fais que je ne fasse rien passer avant Toi!