Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 24e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Lc 8,4-15): Comme une grande foule se rassemblait, et que de toutes les villes on venait vers Jésus, il dit en parabole: «Le semeur est sorti pour semer la semence. Comme il semait, du grain est tombé au bord du chemin, les passants l'ont piétiné, et les oiseaux du ciel ont tout mangé. Du grain est tombé aussi dans les pierres, il a poussé, et il a séché parce qu'il n'avait pas d'humidité. Du grain est tombé aussi au milieu des ronces, et, en poussant, les ronces l'ont étouffé. Enfin, du grain est tombé dans la bonne terre, il a poussé, et il a porté du fruit au centuple». En disant cela, il élevait la voix: «Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende!».

Ses disciples lui demandaient quel était le sens de cette parabole. Il leur déclara: «A vous il est donné de connaître les mystères du royaume de Dieu, mais les autres n'ont que les paraboles, afin que se réalise la prophétie: Ils regarderont sans regarder, ils écouteront sans comprendre (…)».

Dès la Croix, Dieu nous “ouvre les yeux et les oreilles”

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, après avoir entendu la “Parabole du semeur”, les disciples demandent au Maître sa signification. À travers une réponse énigmatique, il leur dit pourquoi il parle en paraboles aux gens. Au centre de ces paroles, se trouvent des mots presque ironiques, inspirés d’Isaïe.

Le prophète avait “échoué” parce que son message n’était pas “politiquement correct”. Mais à travers cet échec même, ses paroles furent efficaces. C’est le même destin que Jésus-Christ: la Croix, d’où jaillit une grande fécondité. Là, la “Parabole du semeur” est très illustrative. Le temps de Jésus est le temps de la graine et des semailles. Jésus même est la graine qui, “en échouant” sur la Croix, mourra en donnant beaucoup de fruits. En étant élevé sur la Croix —tel qu’il l’avait prédit— il attirera tout le monde à Lui.

—Jésus, avec toi, “l’échec” des prophètes apparaît sous une autre lumière: ta Croix est la façon d’obtenir que tous les yeux et toutes les oreilles s’ouvrent à Dieu.