Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 29e Semaine: Dimanche (C)

Texte de l'Évangile (Lc 18,1-8): Jésus dit encore une parabole pour montrer à ses disciples qu'il faut toujours prier sans se décourager: «Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes (…)».

Le fondement de la construction de la paix

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes du Pape François)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous demandons: quel est le fondement de la construction de la paix? Il consiste dans l’origine divine de l’homme, de la société et de l’autorité elle-même, qui engage les personnes, les familles, les divers groupes sociaux et les Etats à vivre des relations de justice et de solidarité.

Il est alors du devoir des hommes de construire la paix, à l’exemple de Jésus Christ, en parcourant ces deux voies: promouvoir et pratiquer la justice, avec vérité et amour; contribuer, chacun selon ses possibilités, au développement humain intégral, selon la logique de la solidarité. Il ne peut y avoir de véritable paix et harmonie si nous ne travaillons pas en vue d’une société plus juste et solidaire, si nous ne dépassons pas les égoïsmes, si nous ne respectons pas la valeur de la personne, la dignité de tout être humain.

—Sur les sujets politiques, économiques et sociaux, ce n’est pas le dogme qui indique les solutions pratiques, mais plutôt le dialogue, l’écoute, la patience, le respect de l’autre, la sincérité et également la disponibilité à revoir sa propre opinion.