Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 31e Semaine: Dimanche (B)

Texte de l'Évangile (Mc 12,28-34): Un scribe qui avait entendu la discussion, et remarqué que Jésus avait bien répondu, s'avança pour lui demander: «Quel est le premier de tous les commandements?». Jésus lui fit cette réponse: «Voici le premier: ‘Écoute, Israël: le Seigneur notre Dieu est l'unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force’. Voici le second: ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même’. Il n'y a pas de commandement plus grand que ceux-là» (…).

Le premier commandement (aimer Dieu) et le deuxième (l'amour du prochain) ils ne sont qu’un précepte unique

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, pendant qu'un scribe questionne par le "premier" commandement, Jésus parle de deux commandements, qui forment en réalité un seul précepte. L'interaction indispensable apparaît, ainsi, entre l'amour de Dieu et l'amour du prochain. En tout cas, les deux vivent de l'amour qui vient de Dieu, qui nous a aimés d'abord.

Sans le contact avec Dieu, nous verrons chez le prochain seulement le "autre", sans réussir à reconnaître en lui l'image divine. Au contraire, si l'attention est omise tout à fait à l'autre, en voulant seulement être "pieux", la relation se fane aussi avec Dieu: ce sera uniquement une relation "correcte", mais sans l'amour. Seulement ma disponibilité pour aider le prochain, pour lui manifester de l'amour, me fait sensible aussi devant Dieu. Seulement le service au prochain ouvre mes yeux à ce que Dieu fait pour moi et au beaucoup qu'il m'aime.

—Les saints ont acquis sa capacité d'aimer le prochain de manière toujours renouvelée grâce à sa rencontre avec le Seigneur et, vice versa: l'amour croît à travers de l'Amour!