Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 32e Semaine: Lundi

Texte de l'Évangile (Lc 17,1-6): (…) Les Apôtres dirent au Seigneur: «Augmente en nous la foi!». Le Seigneur répondit: «La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici: ‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’, et il vous obéirait».

La foi comme "semence de vie intérieure"

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous considérons l'un des textes les plus énigmatiques du Nouveau Testament. En réalité, les "montagnes" et "les arbres" que la foi déplace sont ceux qui mettent un obstacle à notre vie. Ceux-ci sont, presque toujours, beaucoup plus important que ceux qui figurent dans les cartes.

L'acte de foi n'est pas de se convaincre d'une idée ou d'attribuer un pouvoir à la foi, mais il consiste à confier que Dieu est là et je peux me mettre à ses mains. Alors la "montagne" disparaîtra. Le Seigneur emploie aussi le symbole du "grain de moutarde" qui en étant le mineur de tous les grains, finit par se convertir en arbre dans lequel ils logent les oiseaux. Ce grain de moutarde est un symbole profond de la foi: il héberge, d'une part, la petitesse (qui m'appauvrit), mais aussi la potentialité de la croissance. La foi est, surtout, une semence de vie.

—Je serai seulement un vrai croyant quand la foi sera une graine vivante qui croît dans mon intérieur, et seulement alors elle transformera réellement mon monde en fournissant quelque chose de nouveau.