Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 33e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Lc 19,45-48): Jésus entra dans le Temple, et se mit à expulser les marchands. Il leur déclarait: «L'Écriture dit: ‘Ma maison sera une maison de prière’. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits». Il était chaque jour dans le Temple pour enseigne (…).

Jesús annonce la fin du Temple de Jérusalem

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, Jesús joue un geste dont la portée irait beaucoup plus loin que le fait simple de chasser les "vendeurs": il est outre des doutes qu'Il a annoncé la fin du Temple, et précisément sa fin théologique, historique-salvateur. L'expression le confirme, en plus du "Discours eschatologique", "votre maison va vous être laissée déserte" (Mt 23,38).

Jésus-Christ avait aimé le Temple comme propriété du Père et avait eu le plaisir d'apprendre là. Il l'avait défendu comme "maison de prière" pour toutes les nations et il essaya de le préparer à ce but. Mais il savait aussi que l'époque de ce Temple était achevée et qu'arriverait quelque chose de nouveau qui serait relatif à sa mort et résurrection. Il y avait dans l'air un changement de portée universelle et de sens imprévisible: il cesserait d'être la "Maison de Dieu".

—Le Temple avec son culte est resté "démoli" dans la crucifixion de Christ; dans son lieu maintenant il est, le coffre de l'alliance vivante de Jésus-Christ crucifié et ressuscité.