Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 34e Semaine: Lundi

Texte de l'Évangile (Lc 21,1-4): Levant les yeux, il vit les gens riches qui mettaient leurs offrandes dans le tronc du trésor. Il vit aussi une veuve misérable y déposer deux piécettes. Alors il déclara: «En vérité, je vous le dis: cette pauvre veuve a mis plus que tout le monde. Car (…) elle a donné tout ce qu'elle avait pour vivre».

La sainteté dans la vie ordinaire

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, la discrète offrande de la veuve pauvre “éveille” l’attention de Jésus. À ses yeux, les saints ne sont pas une étroite caste d’élus, mais une foule innombrable: ceux qui sont reconnus de manière officielle et aussi les baptisés de tout temps et qui se sont efforcés à accomplir la volonté divine. De la plupart d’entre eux, —comme c’est le cas chez cette veuve— nous ne connaissons ni le visage ni le nom, mais avec le regard de la foi, nous les voyons resplendir dans le firmament de Dieu.

Contempler l’exemple lumineux des saints suscite en nous le grand désir d’être comme eux, heureux de vivre près de Dieu, dans la grande famille des amis de Dieu. Voilà, à nous tous, notre vocation, raffermie avec vigueur par le Concile Vatican II. Et pour être saints, il n’est pas nécessaire de réaliser des actions extraordinaires, ni de posséder un charisme exceptionnel.

—Seigneur, la sainteté exige un effort constant, mais elle est possible à tous car —plutôt qu’une œuvre de l’homme— c’est un don de ta miséricorde.