Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 34e Semaine: Mardi

Texte de l'Évangile (Lc 21,5-11): Certains parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit: «Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n'en restera pas pierre sur pierre: tout sera détruit» (…).

La démolition du Temple de Jérusalem

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, au commencement du "Discours Eschatologique", nous retrouvons l'annonce du drame final du Temple de Jérusalem. Le "Seigneur de l'histoire" ne c'est ni trompé ni n'a pas exagéré... Effectivement, le 5 octobre de l'an 70 (environ 40 ans après son Ascension) il y eu un évènement aux grandes conséquences pour l'histoire des religions: par manque des éléments nécessaires, il fallut ajourner le sacrifice quotidien au Temple. Peu après, il fut démoli par les romains.

Pour le judaïsme, l'arrêt du sacrifice et la destruction du Temple furent sans doute un bouleversement terrible. Le Temple et le sacrifice étaient au centre de la Torah. Et bien plus encore: Dieu, qui avait donné son nom à ce Temple et y habitait de façon mystérieuse, l'abandonna; ce n'était plus sa demeure sur la terre. L'Ancien Testament devait être lu d'une manière nouvelle!

—C'est le Sang de l'Agneau de Dieu (Jésus) qui enlève les péchés du monde, celui des animaux sacrifiés n'était qu'une forme de cette réalité suprême.