Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 5e Semaine: Dimanche (B)

Texte de l'Évangile (Mc 1,29-39): (…) Le lendemain, bien avant l'aube, Jésus se leva. Il sortit et alla dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ses compagnons se mirent à sa recherche. Quand ils l'ont trouvé, ils lui disent: «Tout le monde te cherche» (…).

La prière: une relation "personnel" et, à la fois" communautaire" avec Jésus

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous contemplons Jésus priant. Son exemple est éloquent. Il traça dans ses enseignements un cadre complet de l'authentique humanité. Il nous montra comment devenir un homme: fondamentalement, à partir de Dieu, et seulement en vivant en relation avec Dieu.

Dieu n'est pas un inconnu lointain: il nous montre son visage à travers Jésus. Être en relation avec Lui c'est aussi parler avec lui et l'écouter, et ceci demande de la discrétion, élément essentiel dans une relation d'amour. L'Écriture nous dit que Dieu s'adresse à chacun, l'appelant par son nom: l'amour de Dieu pour chacun d'entre nous est entièrement personnel et recèle en soi le mystère de la singularité qui ne peut être dévoilé devant les hommes.

—Cette discrétion essentielle de ma prière n'exclut pas la "dimension communautaire": le "Notre Père" est d'ailleurs une prière à la première personne du pluriel, et ce n'est qu'en entrant dans le "nous" des Fils de Dieu que je peux dépasser les limites de ce monde et m'élever jusqu'à Dieu.