Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 5e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Mc 8,1-10): En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule de gens, et qu'ils n'avaient pas de quoi manger, Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit: «J'ai pitié de cette foule, car depuis trois jours déjà ils sont avec moi, et n'ont rien à manger (…).

Alors il ordonna à la foule de s'asseoir par terre. Puis, prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent; et ils les distribuèrent à la foule. On avait aussi quelques petits poissons. Il les bénit et les fit distribuer aussi. Ils mangèrent à leur faim (…).

La multiplication des pains. La priorité spirituelle

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous considérons la première multiplication des "pains". C'est l'un des grands récits relatifs au "pain" dans la vie de Jésus. Pourquoi fait-on en ce moment ce qui d'avance —aussi dans le désert— avait été repoussé comme tentation?

Les gens étaient arrivés pour écouter la Parole de Dieu et ils avaient laissé tout le reste. Et ainsi, comme des personnes qui ont ouvert son cœur à Dieu et aux autres dans une réciprocité, peuvent recevoir le pain de la manière adéquate. Ce miracle des pains suppose trois éléments: 1) la recherche de Dieu, de sa parole, avec une orientation droite de toute la vie; 2) le pain est demandé à Dieu; 3) un élément fondamental est la disposition mutuelle à partager (écouter Dieu se convertit à vivre avec Dieu, et porte de la foi à l'amour, à la découverte de l'autre).

—Jésus n'est pas indifférent envers la faim des hommes, envers ses nécessités matérielles, mais il les situe dans le contexte adéquat et leur accorde la priorité due.