Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire - 6e Semaine: Dimanche (B)

Texte de l'Évangile (Mc 1,40-45): Un lépreux vient trouver Jésus; il tombe à ses genoux et le supplie: «Si tu le veux, tu peux me purifier». Pris de pitié devant cet homme, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit: «Je le veux, sois purifié». A l'instant même, sa lèpre le quitta et il fut purifié (…). Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle (…).

Le sacrement de la Pénitence

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, l'évangéliste raconte une guérison très singulière. Selon l'ancienne Loi juive, la lèpre était considérée non seulement comme une maladie, mais aussi comme la plus grave forme d'"impureté" rituelle. C'était le rôle des prêtres de la diagnostiquer et de déclarer le malade impur, ce dernier devait être éloigné de la communauté. C'est pour cela que la lèpre était en quelque sorte une mort religieuse et civile et sa guérison une chance de résurrection.

Dans la lèpre, on peut deviner le symbole du péché, qui est la vraie impureté du cœur, capable de nous éloigner de Dieu. Si on ne le confesse pas avec humilité, en ayant confiance dans la miséricorde divine, il peut même causer la mort de l'âme. Durant sa passion, Jésus est devenu impur, comme un "lépreux", à cause de nos péchés, pour obtenir notre pardon et notre salut.

—Dans le sacrement de la Pénitence et par l'intermédiaire de ses ministres, le Christ crucifié et ressuscité nous purifie avec sa miséricorde infinie, il nous rétablit dans la communion avec le Père céleste et nos frères et il nous donne son amour, sa joie et sa paix.