Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps ordinaire- 9e Semaine: Vendredi

Texte de l'Évangile (Mc 12,35-37): Quand Jésus enseignait dans le Temple, il déclarait: «Comment les scribes peuvent-ils dire que le Messie est le fils de David? David lui-même a dit sous l'inspiration de l'Esprit Saint: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: ‘Siège à ma droite jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds!’. David lui-même le nomme Seigneur. D'où vient qu'il est également son fils?». Et la foule, qui était nombreuse, l'écoutait avec plaisir.

Jésus, le Nouveau David

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, dans une dispute avec les Pharisiens, Jésus même donne sur le Psaume 110 une nouvelle interprétation. Effectivement, à l'idée du Messie comme nouveau David avec un nouveau royaume davidique, Jésus-Christ oppose une plus grande vision à propos de Celui qui va à venir: le vrai Messie n'est pas le fils de David, mais le "Seigneur de David"; il ne s'assoit pas sur le trône de David, mais sur le trône de Dieu.

Traditionnellement, on considère à David comme l'auteur principal des Psaumes: il apparaît, ainsi, comme celui qui guide et inspire la prière d'Israël, qui réunit toutes ses souffrances et espérances. Dans l'Église naissante, Jésus fut considéré très prompt comme le nouveau et le authentique David. Par cela, sans des ruptures, mais d'une nouvelle manière, les Psaumes pouvaient être récités comme une prière dans une communion avec Jésus-Christ.

—Dans les Psaumes c'est toujours Christ qui parle, parfois comme Tête, parfois comme Corps. Mais, par Jésus-Christ, nous sommes maintenant un unique sujet et nous pouvons —avec Lui— parler réellement avec Dieu.