Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de l'Avent - 2e Semaine: Samedi

Texte de l'Évangile (Mt 17,10-13): Les disciples interrogèrent Jésus: «Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d'abord?». Jésus leur répondit: «Élie va venir pour remettre tout en place (…)».

Jésus, "Lumière né de la lumière", espérance de l'homme

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous respirons un climat d'attente. La liturgie nous invite à l'espérance, en indiquant, à l'horizon de l'histoire, la lumière du Sauveur qui vient. Cette lumière s'est déjà manifestée dans la plénitude des temps. Notre espérance ne manque pas de fondement, bien au contraire, elle repose sur un fait qui s'inscrit dans l'histoire et, qui dans le même temps, la dépasse: Jésus de Nazareth, à qui saint Jean donne le titre de "lumière" (titre qui appartient à Dieu).

L'espérance chrétienne est liée de façon indissociable à la connaissance du visage de Jésus-le Fils unique-elle nous révélée à travers son incarnation, sa mort et sa résurrection: L'espérance sûre et véritable est fondée sur la foi en Dieu Amour, Père miséricordieux, qui "a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique", pour que les hommes puissent avoir la vie en abondance.

—L'Avent est un temps favorable pour redécouvrir une espérance qui n'ai ni vague ni illusoire mais certaine et fiable, car elle est "ancrée" dans le Christ, Dieu devenu homme, pilier de notre salut.