Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : Temps de l'Avent - 3e Semaine: Mercredi

Texte de l'Évangile (Lc 7,19-23): Jean appela deux d'entre ses disciples et les envoya demander au Seigneur: «Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre?» (…). Il répondit aux envoyés: «Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi!».

Jesús de Nazareth : une forme historique reconnaissable depuis la foi

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui, nous donnons la réponse aux disciples de Jean Baptiste. Avec du bon sens, on comprend que le Jésus dont parlent les Evangiles n'est pas une "invention", mais le vrai Jésus-Christ, réellement "historique". Cette image est plus logique, et d'un point de vue historique, plus compréhensible que toutes les reconstitutions théoriques qu'on a pu faire de Lui en mettant de côté la foi dans sa divinité.

Sa crucifixion et son efficacité peuvent s'expliquer seulement s'il s'est passé quelque chose de vraiment extraordinaire (Jésus s'en remet aux faits). A peine 20 ans après sa mort nous trouvons dans le grand hymne au Christ qu'est la "Lettre aux Philippins" (cf. 2,6-11) une christologie de Jésus entièrement exposée: elle affirme que Jésus était l'égal de Dieu, mais qu'il s'est dépouillé de son rang, s'est fait homme, a été humilié jusqu'à la mort sur une croix et qu'Il est digne d'être adoré par tout l'univers, cette adoration que Dieu avait annoncée par la voix du prophète Isaïe.

—Jésus, ta grandeur provient de tes origines divines, que nous comprenons grâce à tes actes et que nous reconnaissons avec foi.