Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 1 mai: S. Joseph, travailleur

Texte de l'Évangile (Mt 13,54-58): Il alla dans son pays, et il enseignait les gens dans leur synagogue, de telle manière qu'ils étaient frappés d'étonnement et disaient: «D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles? N'est-il pas le fils du charpentier? (…)».

La dignité du travail

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd'hui fête de saint Joseph, nous considérons théologiquement la réalité du travail. La "Bible" montre comment le travail appartient à la condition originaire de l'homme. Quand le Créateur a formé l'homme à son image et similitude, il l'invita à travailler la terre... Et le même Fils de Dieu, en devenant semblable en tout à nous, a dédié beaucoup d'années aux activités manuelles (il était le "fils du charpentier").

Le travail est fondamental pour le développement de l'homme et de la société. Il doit s'organiser "toujours" dans le plein respect de la dignité humaine et au service du bien commun: l'homme est sujet et protagoniste du travail. Au même temps, il est indispensable que l'homme ne se permette pas se laisser dominer par le travail, qu'il ne l'idolâtre pas, en essayant de trouver en lui le sens dernier et définitif de la vie.

—Il est nécessaire de vivre une spiritualité qui aide les croyants à se sanctifier à travers de son travail, en imitant saint Joseph qui chaque jour a dû pourvoir avec ses mains aux nécessités de la Sainte Famille.