Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 3 septembre: Saint Grégoire le Grand,pape et docteur de l’Église

Texte de l'Évangile (Lc 22,24-30): Ils en arrivèrent à se quereller: lequel d’entre eux, à leur avis, était le plus grand? Mais il leur dit: «(…) Je suis au milieu de vous comme celui qui sert (…)».

Saint Grégoire le Grand, pape et docteur de l’Église (540-604)

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd’hui nous célébrons le pape qui a commencé à utiliser le titre de "serviteur des serviteurs de Dieu". Il naquit à Rome; entra très tôt dans la carrière administrative, devenant préfet de la ville: il lui resta en particulier un profond sens de l'ordre et de la discipline. Peu après, il décida de quitter toute charge civile, pour se retirer dans sa maison et commencer une vie de moine. Grégoire était resté un simple moine dans son cœur: son désir fut véritablement de vivre en moine, dans un entretien constant avec la Parole de Dieu, mais par amour de Dieu il sut se faire le serviteur de tous à une époque pleine de troubles et de souffrances.

Élu évêque de Rome, il fait face à l'invasion des Longobards. Saint Grégoire voyait ces personnes avec les yeux du bon pasteur; il se préoccupa de la conversion des jeunes peuples et de la nouvelle organisation civile de l'Europe. A côté de son action purement spirituelle et pastorale, le Pape Grégoire fut également le protagoniste actif d'une activité sociale multiple: ce n'est pas par hasard que lui fut très vite attribué le titre de “consul Dei”.

—Dans sa prédication, il a été noté que l'âme de saint Grégoire le Grand se nourrissait de la Bible, qu'il lisait avec humilité: «Le prédicateur doit tremper sa plume dans le sang de son cœur; il pourra ainsi arriver également jusqu'à l'oreille de son prochain».