Notre site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur et nous recommandons d'accepter son utilisation pour profiter pleinement de la navigation

Une équipe de 200 prêtres commentent l'Évangile du jour

Voir d'autres jours:

Jour liturgique : 30 septembre: Saint Jérôme, prêtre et docteur de l’Église

Texte de l'Évangile (Mt 13,47-52): «(…) Tout scribe devenu disciple du royaume des Cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien».

Saint Jérôme, prêtre et docteur de l’Église (347-420)

REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)
(Città del Vaticano, Saint-Sige)

Aujourd’hui nous porterons notre attention sur saint Jérôme, un Père de l'Eglise qui a placé la Bible au centre de sa vie: il l'a traduite en langue latine, il l'a commentée dans ses œuvres, et il s'est surtout engagé à la vivre concrètement.

Après avoir reçu le Baptême vers 366, il s'orienta vers la vie ascétique. Il partit ensuite pour l'Orient et vécut en ermite dans le désert de Calcide, se consacrant sérieusement aux études. La méditation, la solitude, le contact avec la Parole de Dieu firent mûrir sa sensibilité chrétienne. En 382, il partit s'installer à Rome: là, le Pape Damase l'engagea comme secrétaire et conseiller; il l'encouragea à entreprendre une nouvelle traduction latine des textes bibliques. Après la mort du Pape Damase, Jérôme quitta Rome et entreprit un pèlerinage, tout d'abord en Terre Sainte, puis en Egypte.

En 386, il s'arrêta à Bethléem. Il resta à Bethléem jusqu'à sa mort, en continuant à exercer une intense activité: il commenta la Parole de Dieu; défendit la foi, s'opposant avec vigueur à différentes hérésies; il exhorta les moines à la perfection; il enseigna la culture classique et chrétienne… Sa grande culture littéraire et sa vaste érudition permirent à Jérôme la révision et la traduction de nombreux textes bibliques: ensuite assisté par d'autres collaborateurs, put offrir une meilleure traduction: elle constitue ce qu'on appelle la "Vulgate", le texte "officiel" de l'Eglise latine.

—Saint Jérôme dit: "Ignorer les Ecritures, c'est ignorer le Christ".